Rechercher
  • Patricia Malanda

Comment se préparer à un entretien d'embauche et négocier le meilleur contrat possible ?

Dernière mise à jour : 20 mai

















Lorsque votre CV et votre lettre de motivation ont permis de décrocher un entretien, il est essentiel de bien vous préparer à celui-ci car tous les efforts que vous aurez mis dans votre dossier de candidature s’évanouiront si vous n’assurez pas une présence de qualité à l’entretien.


Les recruteurs qui vous invitent à un entretien sont normalement déjà convaincus par votre profil et vos compétences affichés sur votre CV et votre lettre de motivation. Ils veulent maintenant faire plus ample connaissance et évaluer votre capacité à intégrer l’entreprise. C’est donc davantage votre personnalité et votre aptitude à répondre à des questions précises qui seront évaluées.


La première règle est de rester naturel, de rester vous-même mais pour dégager un naturel adéquat à l’entretien il est important d’être bien préparé.


Vous avez élaboré votre CV en mettant en avant vos réalisations, vous avez fait des liens entre l’entreprise et votre expérience dans votre lettre de motivation. Vous avez une liste de reconnaissances émises par vos précédents employeurs (voir nos précédents posts à ce sujet). Il est maintenant temps de relier le tout avec affirmation et présence.


Les entretiens peuvent se passer de différentes manières et il vous faudra être prêt à vous adapter à la situation. Il est donc hors de question d’apprendre un texte par cœur et de suivre un fil conducteur qui vous empêcherait de vivre le moment présent.


Avoir de la présence veut dire être capable de repérer les signes de votre interlocuteur, de comprendre clairement ses besoins et de vous adapter au fur et à mesure à l’évolution de l’entretien.


Pour ce faire, il faut donc être calme, posé, et bien reposé.


Voici une approche courante d’entretien :

1. Le recruteur vous propose de vous présenter brièvement. Il risque de vous poser cette fameuse question : "Parlez-moi de vous"


Il faut alors avoir prévu une petite présentation de vous que vous pourrez dire en 2 à 5 minutes maximum.

Cela peut être une formulation du type :


« Merci de m’accueillir aujourd’hui. J’aimerais me présenter selon trois axes. Le premier est lié à mon expertise en…, le deuxième traite de mon sens de l’organisation et le dernier, plus personnel, vous donnera quelques éléments liés à mes compétences sociales ».


Vous donnez ensuite un ou deux exemples pour chacun des trois points et vous rendez la parole à votre interlocuteur.


2. Le recruteur présente ensuite le poste et vous pose des questions qui affineront sa compréhension de votre aptitude à satisfaire les attentes.


Répondez toujours par des exemples. Faites des phrases courtes et illustrez le plus souvent possible ce que vous dites afin de rendre très vivante la description que vous faites.


3. Votre potentiel employeur vous demandera de parler de vos forces, de ce que vous pourrez apporter à l’entreprise.


À nouveau, répondez en donnant des exemples. Citez vos précédents employeurs et la façon avec laquelle ils vous ont perçu durant vos années d’expérience communes. Osez parler des difficultés que vous avez eues dans vos activités en indiquant comment vous avez rebondi et appris de celles-ci.


4. Posez vous-même des questions durant l’entretien. Préparez des questions en lien avec l’entreprise, sa croissance, ses clients, rien de trop intrusif mais des points qui montreront votre intérêt, votre motivation et en même temps votre connaissance du marché et des défis que relève l’entreprise au quotidien.


Quelles sont les questions à poser au recruteur ?


Vous pouvez poser des questions du style : "Quelles sont les qualités que vous attendez de moi pour ce poste ?" "Quelles sont les compétences qui vous manquent actuellement dans votre entreprise ?"


5. À la fin de l’entretien, quittez votre interlocuteur poliment en le remerciant.

Dans la journée ou le lendemain, écrivez-lui un message pour le remercier à nouveau et lui confirmer votre intérêt pour le poste. N’hésitez pas à lui envoyer un élément complémentaire qui reprendrait l’un des points que vous auriez traités durant l’entretien (un certificat de travail, une lettre de référence ou tout autre élément apportant encore de la valeur.


En résumé, l’entretien doit être soigneusement préparé :

  1. Quelles réalisations devrez-vous mettre en avant ?

  2. Comment allez-vous les articuler lors de votre présentation de 2 à 5 minutes

  3. Quels exemples allez-vous choisir pour illustrer vos réponses aux questions

  4. Quelles formes de reconnaissance émanant de vos précédents employeurs allez-vous présenter pour expliquer vos forces ?

  5. Quelles questions intéressantes allez-vous poser à votre potentiel employeur ?

  6. Quelles sont les valeurs de l’entreprise que vous pourrez mettre en évidence et illustrer à nouveau par un exemple personnel lié à ces valeurs ?


Pour vous préparer, il est essentiel d’avoir bien étudié le site internet de l’entreprise, d’avoir consulté des articles à son sujet, d’avoir fait des recherches sur les personnes qui vous recevront en entretien, de bien avoir en tête les points clés de l’annonce de poste afin d’y faire référence durant les échanges et de présenter des exemples démontrant que vous répondez aux attentes du poste.


Faites des phrases courtes et équilibrez bien le temps de parole et le temps d’écoute. N’essayez pas de tout dire mais privilégiez la qualité d’information.


Dormez bien la veille afin d’être alerte et réceptif durant ce moment d’intense échange. Ayez confiance en vous, respirez avant d’entrer dans l’entreprise et prenez cette expérience comme un agréable moment.


Comment négocier son contrat ?















Je sais que pour beaucoup de personnes c’est un problème majeur de ne pas avoir un contrat à votre juste valeur.


Cela peut être lié au titre, au salaire, au taux d’occupation, au nombre de jour de vacances, aux conditions en générales etc.


Et ça je peux le comprendre c’est totalement normal. C'est pourquoi je vous donne quelques points pour décrocher le meilleur contrat possible.


Premièrement il faut que vous vous concentriez uniquement sur la valeur que vous apportez au recruteur. Votre valeur ajoutée dans l’entreprise.

Les entreprises s’intéressent seulement à leurs problèmes. Donc lorsque vous vous présentez en candidat·e au poste, évaluez la valeur que vous ferez gagner à l’entreprise.

Ainsi, deuxièmement veillez à leur montrer que vous êtes un atout rentable pour l’entreprise.

Ce qui veut dire que la valeur finale de l’entreprise sera beaucoup plus grande que la valeur actuelle grâce à vous et qu’en fait le salaire que vous proposez n’est rien comparé à la résolution que vous faites du problème.


Donc quantifier le plus possible.


Il ne faut pas oublier que le salaire est une charge très importante pour le recruteur. Il faut donc prouver votre retour sur investissement. Montrer que vous êtes celui ou celle qui peut amener l'entreprise au succès.


En appliquant tout ce processus correctement, vous générez un réel succès dans vos démarches.


Quand vous postulez avec cette méthode dont je vous ai parlé, vous découvrez à quel point il est logique de décrocher le travail qui vous convient avec le contrat adéquat.


Cet article vous a plus ?


Allez encore plus loin en visionnant ma conférence en ligne "JobMaster" qui vous explique comment vous démarquer sur le marché de l'emploi, comment créer un dossier de candidature à succès et réussir votre entretien d'embauche : Cliquez ici pour vous inscrire à la conférence gratuite JobMaster


Les solutions rapides !


Le processus étape par étape qui vous permet de réussir vos candidatures et décrocher le poste qui vous convient : Cliquez ici pour rejoindre le programme JobMaster avec le soutien de Patricia.



85 vues0 commentaire